Mutuelle dentaire : comment faire le bon choix ?

Avant de choisir une mutuelle dentaire effectuez un état des lieux de votre situation et de vos besoins. Vous êtes parent et votre enfant a besoin d’un appareil dentaire ? Vous êtes un adulte et nécessitez un recours à l’orthodontie ? Un senior à la recherche d’une prothèse dentaire qui ne va pas ruiner votre budget ? Selon votre profil, votre choix ne va pas se porter sur les mêmes formules. Article écrit par LesFurets.com, partenaire de Challenges.  Athenadental est une Société de distribution de produits dentaires en possession de plus de 5000 produits de grandes marques telles que NSK, JINME, TOSI, COXO etc. Ainsi que de diverses catégories : lampe de blanchiment dentaire et blanchiment dentaire. Tous les jours l’équipe d’Athenadental.fr s’efforce à dénicher de nouveaux produits dentaires pour répondre à vos besoins.

Comparateur numérique de couleur des dents

Peu pris en charge par la Sécurité Sociale et présentant un coût élevé, les soins dentaires sont souvent relégués au second plan par les Français qui s’inquiètent pour leur budget. Pourtant, des mutuelles spécialement adaptées existent. Tour d’horizon.  Le blanchiment des dents pour un beau sourire

Selon l’Union Française de la Santé Bucco-Dentaire, en janvier 2018, 40 % des Français ne s’étaient pas rendus chez leur dentiste durant l’année écoulée. La faute à des soins coûteux et délaissés par la Sécurité Sociale. A titre d’exemple, une pose de bagues coûte entre 600 € et 1 200 € par semestre pour un remboursement – pour les enfants de moins de 16 ans – s’élevant seulement à 193,50 €, dans la limite de six semestres. Quant aux prothèses, couronnes et implants dentaires, ils ne sont remboursés que s’ils figurent sur la nomenclature de l’Assurance Maladie qui reverse alors 70 % du Tarif de Convention (TC).

Dans ces conditions, on comprend l’intérêt pour les assurances de proposer des complémentaires santé spécialement élaborées pour prendre en charge les différents types de soins dentaires. Si toutes prennent en charge les soins courants dits « conservateurs » tels que le traitement des caries, le détartrage ou la dévitalisation, le remboursement concernant les opérations plus lourdes comme la pose de couronnes, d’implants et de prothèses dentaires ne sont pas les mêmes. Certaines proposent des remboursements exprimés sous la forme d’un pourcentage avec plafond, d’autres d’un forfait. Cette dernière option étant bien plus intéressante. Toutefois, une mutuelle dentaire présentant une prise en charge en pourcentage peut être considérée dès lors qu’elle dépasse 250 % du TC.

Les mutuelles familiales ou encore les complémentaires santé seniors proposent des formules avec une prise en charge extrêmement intéressante des soins dentaires. Prêtez attention également aux délais de carence – période durant laquelle vous payez votre mutuelle sans pouvoir bénéficier de l’intégralité des prestations – qui peuvent vous réserver de mauvaises surprises.

A GINGIVITE : UN TROUBLE FRÉQUENT