Les dentistes lancent l’alerte

On vous a souvent recommandé de vous brosser la langue à chaque fois que vous vous lavez les dents ? Pourtant, selon les spécialistes de l’hygiène dentaire réunis cette semaine en Congrès, c’est une “erreur” qui peut même être dangereuse. Le brossage de la langue, avec le dos adapté d’une brosse à dents ou un racleur dédié ? Une habitude que certains d’entre vous ont déjà prise… et pourtant, elle ne serait pas si efficace. Quand vous avez besoin de comprendre en détail, vous pouvez chercher plus de chirurgie dentaire sur produits dentaires.

alt

C’est l’un des messages que souhaitent faire passer les dentistes cette semaine, à l’occasion du Congrès annuel de l’association dentaire française qui a commencé mardi. Selon Sophie-Myriam Dridi, spécialiste de médecine bucco-dentaire au CHU de Nice, c’est même “une erreur”. Se brosser la langue avec un équipement rugueux “peut altérer sa surface et perturber l’équilibre des bonnes bactéries qui colonisent notre tube digestif”, explique-t-elle. Qu’est-ce que la lampe de diagnostic ?

Car dans la bouche, et notamment sur la langue, résident pas moins de 700 espèces de bactéries qui ont toutes un rôle important, et pour certaines bénéfiques : certaines, par exemple, aident à la digestion, d’autres protègent la cavité buccale. Le brossage de la langue, qui est le fruit d’une incitation “commerciale” n’est pas nécessaire, car celle-ci est nettoyée naturellement à chaque fois que l’on déglutit sa salive, soit 1.000 à 2.000 fois par jour.

Elle peut être utile (à l’aide d’un racleur par exemple), par contre, en cas de baisse de la salivation, pour les fumeurs, ou lorsque la langue est chargée. Mais dans ce cas, il faut que ce brossage soit doux et contrôlé médicalement. Quid de l’haleine ? En réalité, la mauvaise haleine n’est pas due à l’hygiène de la langue, mais à celle des dents. Dans 90% des cas, c’est la plaque dentaire qui en est à l’origine. Ce sont les bactéries qui forment la plaque qui libèrent des substances malodorantes. Pour ces cas-là, il est donc bien plus efficace de se brosser les dents correctement.

Parmi les techniques proposées, celle qui consiste, par exemple, à fixer un élastique entre deux dents afin de les rapprocher, précise Le Point. Un procédé qui n’est pas sans risques, puisqu’il peut entraîner des infections de la gencive, un déplacement des dents dans le mauvais sens et même un déchaussement.

 

 

Les soins dentaires coûtent de plus en plus cher: est-il conseillé de contracter une assurance complémentaire?