Le nettoyage par ultrasons

Les ultrasons sont des ondes mécaniques et élastiques, qui se propagent au travers de supports fluides, solides, gazeux ou liquides. Leur nom provient du fait que leur fréquence, trop haute, est inaudible par l’oreille humaine. De la même manière, les infrasons désignent, quand  à eux, les fréquences qui sont trop faibles pour être audible. Ainsi, lorsque la fréquence est audible par l’être humain, on parle tout simplement de son. Athenadental est une Société de distribution de produits dentaires en possession de plus de 5000 produits de grandes marques telles que NSK, JINME, TOSI, COXO etc. Ainsi que de diverses catégories : unité dentaire portable et compresseur dentaire. Tous les jours l’équipe d’Athenadental.fr s’efforce à dénicher de nouveaux produits dentaires pour répondre à vos besoins.

XNE®7-01 Unité dentaire portable

Bien que souvent méconnus, les ultrasons n’ont rien de nouveau et sont au contraire largement présents dans la nature. Les animaux ont ainsi recours à l’écholocalisation (ou écholocation)  : Quels critères pour choisir le bon nettoyeur à ultrasons ?

 

l Les chauves-souris s’en servent par exemple pour se déplacer et s’orienter. Elles émettent des impulsions ultrasonores d’une fréquence de 50 000 Hertz (50 Khz) sur de très courtes durées (moins de 1/1000 s) pour localiser les obstacles, mais aussi les insectes dont elles se nourrissent.

l Les baleines bleues et les dauphins ont également recours aux ultrasons pour s’orienter dans leur milieu sous marin. En utilisant des signaux acoustiques, audible uniquement par leur oreille interne,  d’une fréquence de 170 000 Hertz (170 Khz) ils sont ainsi capables de repérer et de situer leurs proies ou leurs congénères.

Les premiers nettoyeurs à ultrasons ont commencés à être utilisés pour des applications industrielles dans les années 1950. Ils se sont ensuite démocratisés dans les années 1970, au point d’en devenir des objets communs aux multiples applications même si ils restent très prisés dans le monde du nettoyage industriel.  Les bacs ultrason restent ainsi majoritairement utilisés comme matériel de nettoyage suite à l’usinage, au polissage, au sablage, à l’ébavurage ou encore à l’application d’un traitement de surface sur des pièces industrielles.

Le nettoyage par ultrasons utilise principalement les bulles microscopiques générées par le phénomène de cavitation. Ces bulles sont produites lorsque le liquide contenu dans le bac à ultrason est soumis à de très hautes fréquences sonores (les ultrasons). L’implosion de ces bulles produit alors des turbulences au niveau de la pièce à nettoyer ou du produit à dissoudre. Sous l’effet des turbulences, le liquide s’infiltre et pénètre dans les moindres recoins de l’objet  (trous, fissures et cavités) et dissout, décolle et élimine les impuretés qui s’y seraient fixées.

Des renoncements encore importants sur les soins dentaires