Impact des appareils linguaux customisés comparé aux appareils buccaux

Peu d’études existent sur le “zozotement” (sigmatisme) causé par les appareils fixes linguaux (Incognito™, Harmony®…), mais j’ai vu passer quelques études sur le sujet et j’ai un collègue et ami de Boston, Dr David Driss, qui a présenté une excellente recherche lors de la réunion scientifique annuelle 2011 (Annual meeting) de l’Angle East Society of Orthodontist. Quelques mois plus tard, la même année, l’AJODO publiait une étude similaire de l’Université de Toronto. Vous pouvez chercher plus d’unité dentaire portable et compresseur dentaire sur notre site.

alt

Cette étude récente réalisée à l’Université de Toronto, “Impact of a rapid palatal expander on speech articulation” par Stevens K., Bressmann T., Gong S-G et Tompson B., analyse l’effet perturbateur sur la parole et l’adaptation subséquente suivant la mise en bouche d’appareil d’expansion palatine rapide. Leur étude a été réalisée sur 22 sujets. Des enregistrements de la parole ont été faits en 6 temps d’observations: avant le placement de l’appareil, après la mise en bouche, durant l’expansion, durant la rétention, après l’enlèvement de l’appareil et 4 semaines après l’enlèvement. Les enregistrements comprenaient la lecture de 35 phrases de textes parmi lesquelles 3 phrases ont été retenues pour analyses. LES DIFFÉRENTES FRAISES

Les résultats démontrent qu’à l’insertion de l’appareil, l’articulation des sons est altérée. Avec le temps, l’articulation des sons s’améliore et revient à la normale lorsque l’appareil est enlevé. La voyelle formante /i/ retourne à la normale durant le traitement en présence de l’appareil. L’articulation des consonnes fricatives /s/ et /∫/ est déformée lors de l’insertion de l’appareil, mais la fréquence de ces sons en Hertz (Hz) revient vers la normale durant le traitement.

En conclusion, la mise en place d’un appareil d’expansion affecte négativement l’articulation des sons, mais les patients s’adaptent avec le temps. Le temps d’adaptation varie de 2 à 4 semaines. La durée de la période d’observation expérimentale fut 3 mois et il y a eu 3 temps d’observation durant le traitement: à 1 semaine, à 1 mois et à 3 mois. Les sujets ont utilisé une échelle visuelle analogue de 100 mm afin d’évaluer l’inconfort oral, la mastication, le dérangement de la parole et le fonctionnement social (effet sur la vie sociale).

 

Importance de l’emplacement du cabinet dentaire pour faire un implant