DIY dentaire ou la folie des kits pour soigner ses dents soi-même

Caries, plombages, couronnes, pansements et autres procédures dentaires ont un coût élevé. A tel point que des kits dentaires permettant de soigner soi-même ses dents ont vu le jour. Mais si le prix est moindre, les risques, eux, sont bien plus élevés. Seriez-vous prêts à soigner vous-mêmes vos dents ? Cela peut sembler inimaginable et pourtant le DIY dentaire est en pleine expansion dans les pays Anglo-Saxons.  Vous pouvez vérifier plus de lampe à polymériser dentaire sur outil dentiste.

alt

Sur internet, voire dans certains magasins très bon marché, on retrouve désormais des kits dentaire prêts à l’emploi pour réparer une couronne, faire un plombage ou soigner soi-même ses caries. Vendus aux alentours de 10 euros, ces kits rencontrent un succès incroyable. La raison à cela est double. D’une part les coûts dentaires peuvent parfois se révéler exorbitants, surtout aux Etats-Unis où tout le monde ne bénéficie pas d’une couverture sociale. D’autre part, se faire soigner dans le public, en particulier au Royaume-Uni, nécessite beaucoup de patience. Qu’est-ce qu’un hydropulseur dentaire ?

En effet, selon les régions, le délai d’attente pour obtenir un rendez-vous avec un dentiste du National Health Service (le service de santé public Britannique) peut aller jusqu’à 2 ans. Entre le coût et l’attente, de plus en plus de personnes se résolvent à soigner eux-mêmes leurs dents grâce à des kits. D’après The Guardian, Den Tek, l’un des plus importants fournisseurs de ce type de produits en aurait vendu pas moins de 250 000 en Angleterre l’année dernière. Si l’on peut facilement comprendre pourquoi tant de personnes cèdent aux sirènes des kits dentaires, il n’en reste pas moins que ces derniers présentent de grands risques.

Par ailleurs, ils peuvent se révéler toxiques ou nuisibles pour vos dents. L’émail des dents est très fragile et irremplaçable ! Mieux vaut donc prendre des précautions. Le second risque est de se blesser plus que de se soigner. On ne s’improvise pas dentiste, n’en déplaise aux affirmations des marques vendant ce type de kits. Des études et des connaissances dentaires sont nécessaires. Un tutoriel ne remplacera jamais des années d’études en la matière. En vous lançant dans le DIY dentaire, vous risquez d’abimer vos dents, vos gencives et de développer une infection.

 
La labo dentaire se passait du dentiste