Monthly Archives: June 2018

6 astuces pour protéger l’émail de ses dents

L’émail est la partie la plus externe et la plus visible des dents. Extrêmement dur, il recouvre les dents et les protège contre les agressions extérieures. Mal entretenu, il peut s’abîmer et devenir friable : l’érosion de l’émail peut provoquer une hypersensibilité des dents au contact des températures chaudes et froides, qui proviennent d’aliments ou de boissons. Quelles astuces adopter au quotidien pour préserver une bonne santé bucco-dentaire ?    Athenadental est une Société de distribution de produits dentaires en possession de plus de 5000 produits de grandes marques telles que NSK, JINME, TOSI, COXO etc. Ainsi que de diverses catégories : lampe de blanchiment dentaire et blanchiment dentaire. Tous les jours l’équipe d’Athenadental.fr s’efforce à dénicher de nouveaux produits dentaires pour répondre à vos besoins.

Système de blanchiment dentaire mobile avec la lampe bleue froide et certificat CE

Les aliments acides sont les premières sources d’agression de l’émail. Parmi ces aliments, on retrouve les tomates, l’asperge, le miel, les agrumes… Les boissons gazeuses, les jus de fruits, le vin, les sodas sont des boissons acides. Les sucreries sont également mauvaises pour l’émail de nos dents, en particulier les bonbons très acides, qui ont tendance à piquer.   DY-310 Testeur de Vitalité pulpaire

 

Les produits laitiers permettent de reminéraliser l’émail et de le durcir, grâce à la forte teneur en calcium qu’ils contiennent. Lorsque l’on boit un soda, de l’eau gazeuse ou une boisson qui contient de l’acidité, il est recommandé d’utiliser une paille. La paille permet de réduire l’exposition de nos dents à l’acide contenu dans les boissons.

 

Cela permet de reminéraliser l’émail et d’accroître sa résistance aux acides et qui plus est de retrouver une haleine fraîche. Au travail, on n’hésite pas à emporter un petit tube de dentifrice et notre brosse à dents pour se les laver après le déjeuner. Pour rappel, un brossage de dents doit s’effectuer pendant trois minutes, en faisant des mouvements rotatifs. Attention toutefois : un brossage trop vigoureux avec une brosse à dents à poils durs peut entraîner une usure mécanique.

 

Un chewing-gum sans sucres ne remplacera jamais un brossage de dents. Cependant, il peut parfois dépanner lorsque nous ne pouvons pas nous brosser les dents après avoir mangé. Il augmente la production de salive et permet de retrouver un taux d’acidité normal dans la bouche.

 

Même sans problème particulier, il est grandement conseillé de consulter un dentiste une fois par an pour un bilan. Par ailleurs, dès que l’on sent que nos dents deviennent sensibles à la chaleur ou au froid des aliments, il ne faut pas hésiter à consulter.

 

L’impact du vieillissement dentaire sur la santé mentale

 

Les délais d’attente chez le dentiste : la faute des patients ?

« Nous sommes très demandés, sûrement à cause du tiers payant », indique Estelle Giglio, assistante dentaire. « Comme pour les médecins généralistes, les dentistes ont du mal à assumer les nouveaux patients, car ils ont déjà une patientèle importante », souligne Alain Chantreau, président du conseil de l’ordre des chirurgiens-dentistes du Rhône.   Athenadental est une Société de distribution de produits dentaires en possession de plus de 5000 produits de grandes marques telles que NSK, JINME, TOSI, COXO etc. Ainsi que de diverses catégories : lampe de blanchiment dentaire et blanchiment dentaire. Tous les jours l’équipe d’Athenadental.fr s’efforce à dénicher de nouveaux produits dentaires pour répondre à vos besoins.

Unité blanchiment dentaire YS-TW-A

Les délais d’attente sont longs et peuvent aller de deux semaines à deux, voire trois mois. Mais ce n’est pas forcément de la faute des praticiens, qui s’accordent à trouver des raisons à cela. Celles-ci sont plutôt convaincantes.   A3 Détartreur avec Led

 

« Les gens attendent d’avoir mal aux dents pour se faire soigner », explique un dentiste vaudais qui souhaite rester anonyme. Les praticiens gardent en général des créneaux d’urgence, mais ils sont vite complets. « C’est difficile de faire entrer des urgences dans des journées de travail déjà bien chargées », relève Sandrine Coriat, chirurgien-dentiste au centre de santé dentaire mutualiste de Bron. Il est recommandé d’aller consulter le dentiste au moins une fois par an, voire deux. «  Cela permet de réaliser un suivi et d’agir avant que les problèmes ne deviennent trop gros », insiste le praticien vaudais. Cela permet également au dentiste de mieux connaître son patient.

 

Et comme, dans l’urgence, les patients veulent se faire soigner au plus vite, « certains prennent plusieurs rendez-vous, se rendent chez le dentiste le plus arrangeant mais n’annulent pas les autres créneaux », explique Alain Chantreau. « C’est vrai que les rendez-vous manqués existent bel et bien », confirme Sandrine Coriat. Le président du conseil de l’ordre raconte : « Un patient vient de porter plainte contre un confrère parce que ce dernier a refusé de le prendre.

 

1 334 dentistes exercent dans le Rhône aujourd’hui contre 1 285  en 2014. Leur nombre augmente, mais beaucoup vont exercer en ville plutôt qu’à la campagne. « La démographie n’est pas bien répartie », indique Alain Chantreau. Pour lui, il existerait une solution : «  Trouvez du travail pour les conjoints des chirurgiens-dentistes à la campagne, si vous voulez une meilleure répartition de l’offre ! »

 

L’impact du vieillissement dentaire sur la santé mentale