Monthly Archives: June 2017

Il faut fait un examen bucco-dentaire chez votre dentiste

Une évaluation régulière de votre santé buccodentaire permettra de détecter, s’il y a lieu, les problèmes à un stade précoce. Des traitements vous seront proposés pour solutionner les problèmes avant qu’ils ne deviennent plus sérieux. L’examen dentaire permet d’agir à titre préventif; il constitue donc une excellente façon d’éviter des traitements coûteux. Quand vous souhaitez savoir beaucoup, vous pouvez chercher plus de marathon micro moteur sur www.athenadental.fr

alt
Tous les jeunes, assurés sociaux ou “ayant droit” d’assurés sociaux (par exemple, les jeunes qui “relèvent de l’Assurance Maladie” de leurs parents) peuvent bénéficier de ce service à partir de 15 ans. Tous les adolescents ayant déjà effectué leur bilan bucco-dentaire (BBD) ont la possibilité de le refaire gratuitement chaque année et de bénéficier de soins remboursés à 100 %.

Durant l’examen, le dentiste observera l’intérieur de votre bouche. Il effectuera une évaluation de vos dents, gencives et tissus mous. Il observera également votre langue, l’intérieur de vos joues et votre palais. Il recommandera, au besoin, la prise de radiographies. Il prendra aussi en considération des renseignements que vous lui aurez fournis en répondant à un questionnaire à propos de vos antécédents médicaux et de vos habitudes de vie.

Aucun soin n’est dispensé (sauf cas d’urgence) au cours de cette consultation. Les études montrent qu’un adolescent sur deux a besoin de soins à l’issue de l’examen de prévention que constitue le BBD. Dans ce cas, les soins doivent être effectués dans les six mois suivant la date de l’examen pour être remboursés à 100 %. Les soins orthodontiques et les prothèses ne sont pas pris en charge dans cette campagne.

Le dentiste vérifiera la présence d’infection de gencives ou de caries, l’usine des obturations et tout autre signe inhabituel. Les prothèses dentaires, le caséchéant, sont également examinéess. Depuis votre dernier examen, vous avez peut-être remarqué certains changements concernant vos dents, vos gencives ou votre état de santé général. N’hésitez pas à mentionner ces détails à votre dentiste, même s’ils ne paraissent pas en lien avec vos dents.

 

Le Pr Catherine Chaussain veut faire repousser des dents vivantes

 

 

Prothèses, implants, les questions à poser

L’affaire des implants mammaires de la marque PIP met en évidence les failles du système par rapport aux dispositifs médicaux dits “sensibles” ou à “risques”. Pour autant, faut-il s’inquiéter? A la veille d’une pose de prothèse ou d’ implant, poser les bonnes questions à votre médecin s’impose. Vous pouvez bien comprendre plus de micro moteur dentaire sur www.athenadental.fr

alt

Avant la pose d’implant ou de prothèse, renseignez-vous auprès de votre médecin sur les matériaux utilisés, la marque du dispositif implantable. Vous êtes en droit de disposer de ces informations avant et après l’intervention. Certains médecins le font systématiquement. Par exemple: en esthétique, sous forme d’un “passeport beauté” qui comporte l’historique des injections anti-rides, avec les références du produit.

Il est important que le médecin, le dentiste, le chirurgien… vous donnent l’information la plus détaillée possible. Demandez à ce qu’il vous explique pourquoi: il a choisi telle solution plutôt que telle autre, quels en sont les avantages et les inconvénients, depuis combien de temps elle est utilisée, quelles sont les alternatives? Certains produits peuvent avoir des caractéristiques innovantes intéressantes, mais pas forcément nécessaires pour vous.

En premier lieu, renseignez-vous auprès du médecin qui vous a opéré, les informations sont consignées dans votre dossier médical. En ce qui concerne les prothèses PIP: un n° vert a été mis à disposition du public, le 0800 636 636 (du lundi au samedi, 9h00/19h00). Le site ameli.fr produit les informations concernant la prise en charge de l’intervention de retrait des prothèses PIP. Le site de l’Afssaps comporte toute une section consacrée aux dispositifs médicaux.

L’implantologie dentaire a connu un essor considérable depuis ces dernières années. De plus en plus de patients bénéficient de prothèses sur implants. Mots clés : implants dentaires, prothèse sur implant dentaire, ostéointégration, os, gencive, dent, implantologiste, implantologie. Cette technique permet d’éviter les bridges qui nécessitent la mutilation de dents saines et permet aussi de remplacer les appareils amovibles par une prothèse fixe.

Le marquage CE, obligatoire, garantit la conformité à certaines normes européennes mais les essais cliniques sont insuffisants, de l’avis général. En cas de prise en charge de la prothèse par l’Assurance maladie, les exigences sont plus importantes mais restent en deçà de ce qui est exigé pour la mise sur le marché d’un médicament.

 

Une hygiène bucco-dentaire irréprochable tu auras